L’installation d’un compteur de chantier provisoire

Lorsque vous construisez une maison, vous pouvez avoir besoin d’électricité pendant la durée de la construction. Les compteurs d’électricité de chantier, également appelés raccordements temporaires, alimentent le site avant la construction des murs. Quelle est la meilleure façon de se procurer ce boîtier ? Quel est le prix ? Découvrez nos conseils pour choisir votre raccordement pour le moment.

Compteur de chantier : Choisir la bonne formule

C’est un compteur provisoire qui remplit les mêmes fonctions qu’un boîtier ordinaire : raccordement à Internet, distribution de l’électricité et coupure générale. Son caractère temporaire est tout ce qui le sépare du compteur classique. Il se connecte à Internet pour une période plus longue afin de fournir du courant à un endroit qui n’est pas relié à une connexion permanente.

Il est utilisé par des particuliers ou des professionnels sur des chantiers de construction ou d’aménagement, par exemple, pour brancher des outils, ou pour fournir une grue, une bétonnière et un éclairage… Il est également utilisé pour alimenter un événement qui est temporaire (fête foraine, foire, événement sportif, etc.). …).

Sa composition

En plus de fournir de l’énergie, le coffret de chantier doit protéger le matériel ainsi que le personnel. Comme il est généralement placé à l’extérieur, il doit être robuste, étanche et notamment conforme aux normes NF C14-100 (qui s’applique aux installations du domaine public) et NF C15 100 (pour les installations privées).

Le compteur de chantier se présente sous la forme d’un boîtier fermant à clé, et contenant au minimum :

  • Un compteur électronique qui mesure la consommation de la
  • Un interrupteur différentiel de 30mA de type AC ;
  • Un disjoncteur de 16A ;
  • Des prises de courant 2P+T (2 pôles + terre).
Lire :  Comment intégrer le style scandinave dans votre maison pour une décoration chaleureuse et épurée ?

La majorité des coffrets sont livrés avec le bouton d’arrêt d’urgence qui permet d’arrêter immédiatement le courant en cas de dysfonctionnement.

Quelle puissance choisir ?

Cela dépend de l’appareil qui sera alimenté. En fait, les besoins en puissance se calculent de la même manière que le compteur final. Il faut additionner la consommation électrique (en Kilowatts) des appareils à connecter et transformer le résultat en Kilovoltampères. En supposant que 1 kW est égal à 1 kVA, nous pouvons calculer la puissance nécessaire.

Le chiffre le plus couramment utilisé pour un chantier de construction employant les équipements traditionnels est de 6 kVA. En revanche, s’il est nécessaire de raccorder une grue, il est recommandé d’envisager 18 kVA.

Les compteurs de chantier sont disponibles en triphasé ou monophasé et offrent une gamme d’énergie comprise entre 6 et 36 kVA (au-delà de cette limite, les raccordements temporaires sont généralement réservés aux professionnels).

La durée de location

Le compteur électrique temporaire peut être utilisé pour une courte durée (inférieure ou égale à) ou pour une durée plus longue, c’est-à-dire supérieure à 28 jours. Dans ce cas, la durée totale de la période n’est pas supérieure à un an.

Après un an, il est possible de renouveler pour une période de trois mois et seulement si la demande est justifiée.

Si vous n’avez plus besoin du raccordement pour une période temporaire, il suffit de résilier le contrat avec le fournisseur. Le fournisseur préviendra Enedis qui fera le nécessaire pour couper le branchement (votre présence n’est pas requise, sauf pour récupérer le boîtier).

Lire :  Quelle est la consommation électrique d'un déshumidificateur ? - Découvrez son coût sur une année

Les démarches pour obtenir un compteur électrique pour une période d’essai.

Dans le cas du raccordement définitif Enedis le gestionnaire du réseau électrique est celui qui s’occupe du raccordement préalable Vous pouvez contacter Enedis directement ou par l’intermédiaire de votre fournisseur d’électricité habituel. Ce dernier prendra alors contact avec Enedis pour demander le raccordement.

Tous les fournisseurs d’énergie ne proposent pas le service temporaire de raccordement. Dans ce cas, vous devez appeler EDF.

Pour faire une demande de raccordement pour se raccorder, il faut être en mesure de fournir les informations suivantes :

  • L’adresse exacte à laquelle le compteur doit être placé (un plan de masse peut être demandé pour identifier l’emplacement exact du boîtier) ;
  • La puissance requise et si elle est triphasée ou monophasée ;
  • La date préférée pour le début du branchement ainsi que la date prévue pour la fin du branchement.

Une fois la demande approuvée, Enedis vous envoie une lettre d’engagement qui doit être signée par vous, dans laquelle vous confirmez le caractère temporaire du raccordement. L’opérateur fixe ensuite un rendez-vous avec vous pour l’ouverture des compteurs (votre présence est obligatoire sur les lieux).

Prix du raccordement à un compteur internet

Le coût du raccordement au réseau électrique dépend de la nature du terrain sur lequel le raccordement sera effectué, ainsi que du fait qu’il s’agisse d’un raccordement unique ou d’une partie d’un groupe plus important.

Coût d’un raccordement temporaire selon la nature du terrainCoût TTC pour une opération groupéeCoût TTC pour une opération de sectionnementTerrain nu (sans borne de raccordement au sol) Le raccordement est dit non fixe et est monté sur un mur ou un poteau faisant partie du réseau de distribution situé sur le domaine public. 155,04 EUR258,40 EURTerrain semi-équipé (avec une borne d’interface)
Le raccordement dit non fixe est réalisé via la borne. 115,83 EUR193,06 EURTerrain prééquipé (déjà avec des armoires pour faciliter les connexions aux temporaires)
Par exemple du terrain qui est utilisé pour des foires ou pour des marchés. 65,23 EUR108,70 EUR

Lire :  Quelle est la consommation électrique d'un lave-vaisselle ? - Découvrez son coût sur une année

Une fois l’intervention terminée, il faut ajouter le coût de l’abonnement ainsi que les consommations qui sont facturées par le fournisseur d’énergie.

Il n’y a aucune obligation de s’abonner auprès d’EDF ; tout fournisseur d’énergie qui propose des raccordements temporaires peut être sollicité.

Dois-je acheter ou louer une  » sitebox  » ?

Avant l’intervention d’Enedis sur votre site pour le raccordement, vous devez fournir la box de votre site. Pendant de nombreuses années, Enedis a proposé de louer ce matériel, cependant, aujourd’hui, il s’agit de prestataires privés. Le coût varie entre 25 et 60 euros par mois selon la puissance. Vous pouvez également acheter le coffret dans les magasins de bricolage, ou sur des sites internet spécialisés dans la vente de matériel électrique, ou encore par l’intermédiaire d’un électricien. Un boîtier complet conforme aux exigences varie de 200 à 500 EUR selon la source d’énergie, on peut aussi trouver un boîtier d’occasion dans les petites annonces.

Dans tous les cas, il faut s’assurer que le coffret est conforme aux normes NF C14-100 ainsi qu’aux normes NF C15-100 et s’assurer que tous les composants sont en bon état de fonctionnement et qu’il n’y a pas de fil dénudé.

Le choix entre la location et l’achat dépendra de la capacité du compteur et de la durée du raccordement. Si c’est pour une courte durée, la location est généralement plus avantageuse. En revanche, un achat sera plus rentable sur une plus longue durée notamment parce que vous pourrez revendre le boîtier s’il n’est pas endommagé.

Laisser un commentaire

Search this website